Rejoindre Le Club !

22 ans, slasheuse et pro d’Instagram✨

Avec Clémentine, la vie va à 100 à l’heure ! Passionnée par les réseaux sociaux, elle mène de front une carrière en agence, son activité de freelance et partage ses conseils pour gagner en visibilité sur son propre compte Instagram. Une manière pour elle de travailler sur des projets complémentaires, de rencontrer des clients différents et d’arrondir ses fins de mois. Le tout, avec une énergie déconcertante et un sourire à toute épreuve. Et puisque la talent n’attend pas le nombre des années, Clémentine est bien la preuve qu’il n’y a pas d’âge pour se lancer en tant qu’indépendant.e du haut de ses 22 ans.

Hello Clémentine ! En bref, tu es qui ?

Hello ! Je suis Clémentine, une jeune girl boss ultra motivée ! Je suis consultante social media & influence en agence et je suis social media manager en freelance. J’aide les entrepreneurs à propulser leur business grâce aux réseaux sociaux. 🙅

Ton parcours semble clairement inspirant. Tu peux nous décrire la route qui t’a amené jusqu’ici ? Plutôt col de montagne ou autoroute ?

Plutôt col de montagne haha ça s’est fait par étape ! D’abord, pendant mes études, j’ai souhaité me démarquer. J’ai donc créé un premier blog d’actualité digitale, que j’ai développé ensuite sur les réseaux sociaux. Grâce à ma présence, j’ai attiré des clients donc je me suis naturellement mise à mon compte. Ça fait 1 an et demi que j’entreprends et aujourd’hui je génère des revenus chaque mois en vivant de ma passion. 💃

Ta plus belle réalisation pro selon toi ? Pourquoi on achète du “Clémentine Hédont” plutôt qu’une autre personne ?

Wowwwww c’est une question difficile ! C’est un ensemble de choses, je suis fière d’avoir réussi en étant jeune à vite développer ma carrière et surtout d’avoir lancé ma propre entreprise. Je suis heureuse d’accompagner des entrepreneurs. Depuis peu, je coache aussi des directeurs de groupe sur les réseaux sociaux et c’est une nouvelle étape pour moi. Pourquoi on achète du Clémentine ? Car au-delà de mes services, je partage ma personnalité, mon énergie et ma vision « girlboss ».

J’encourage à passer à l’action !

Chez We Hate School, c’est pas vraiment qu’on déteste l’école, mais on a remarqué que le bonheur se trouve souvent en dehors des routes toutes tracées. Ta définition du bonheur ça serait quoi ?

Selon moi ce qui rend heureux c’est avant tout d’agir pour entreprendre ses projets et être maître de sa vie. A titre personnel, je n’ai jamais été aussi heureuse qu’en prenant les choses en main et en passant à l’action.

Tu voulais faire quoi quand tu étais gosse ? 

Haha ça n’a rien à voir mais je voulais m’engager dans l’armée, pour diriger une équipe de soldats, apprendre la discipline et travailler pour faire le bien commun. Je voulais m’engager, agir et avoir un but. Aujourd’hui ma vocation a changé mais j’ai gardé cette vision !

Allons droit au but. Tu es freelance / indépendant.e. Pourquoi et comment as-tu décidé de te lancer ?

J’ai décidé de me lancer car j’ai attiré des clients en communiquant à propos de mon métier sur les réseaux sociaux, et cette idée me trottait dans la tête. J’ai vu un ami réussir en tant que freelance, je me suis dit pourquoi pas moi ? J’aime entreprendre, j’ai des compétences et je voulais chouchouter mes propres clients. Bien sûr, l’aspect financier entre aussi en compte, et cela m’a permis d’avoir un meilleur confort de vie et d’anticiper mes premiers investissements dès mes études.

Devenir freelance demande une belle dose d’audace. C’était quoi tes plus grandes craintes au moment de sauter le pas ? 

Je me suis posée des questions du type : comment faire administrativement ? Comment vais-je gagner des clients ?… J’en ai donc discuté avec un ami pour avoir une vision claire et je me suis lancée sans me mettre de pression. Grâce à Instagram j’ai acquis mes 2 premiers clients et c’était parti. J’ai tendance à foncer tête baissée dans les projets (c’est mon côté Scorpion apparemment). Je pense que cogiter longtemps n’apporte pas de résultats donc LET’S GOOOOOOOOOO ! 💥

Et tes plus grands défis aujourd’hui ?

Mon plus grand défi aujourd’hui est d’atteindre mes objectifs financiers tout en gérant mon temps – car je suis aussi consultante en agence, j’ai donc 2 activités. Aujourd’hui je structure de plus en plus mon activité et j’aimerais devenir reconnue pour mon expertise en social media, permettre à mes clients de développer leur business au maximum et pérenniser le mien.

90 % des indépendants le sont par choix. Qu’est-ce que tu aimes le plus dans ta vie de freelance ?

J’aime avant tout être responsable et gérer à 100% mon business, créer un lien avec mes clients, et être la boss. C’est tellement satisfaisant d’avoir ses propres projets !

Quel est le meilleur conseil qu’on t’ait donné ?

Hmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmm… C’est facile de se mettre en statut autoentrepreneur, tu n’as rien à perdre, lance-toi. Car oui, tu as tout à gagner !

Tu en as un aujourd’hui ?

Lance-toi ! Si tu es motivé, tu as du temps et des compétences tente l’expérience. Surtout si tu as déjà un job, tu n’as rien à perdre et tu pourras voir si l’entrepreneuriat est fait pour toi. Une fois lancé, tu pourras faire le choix d’être à 100% ou non.  

Vite fait bien fait : sédentaire ou voyageur ? Travail vue océan ou vue Mont Blanc ?

J’aimerais dire voyageur, mais en ce moment c’est plus team sédentaire ! Vue Fourvière haha (les Lyonnais comprendront 😉 ).

Un peu de good vibe et de musique pour la fin : c’est quoi ta chanson « mojo » du moment ? Qu’on l’ajoute dans la playlist de We Hate School !

J’adore : Love tonight – Shouse : https://www.youtube.com/watch?v=V0woPCb5xk8

Merci 💃

Anaïs Amans, pour We Hate School